Citations de Mère Teresa


« Accepter injures et insultes. »


« Choisir toujours le plus difficile. »


« De parler le moins possible de soi-même. »


« Diffuse l’amour partout où tu vas. Ne quitte jamais personne sans le laisser partir plus heureux. »


« Évitez la curiosité. »


« La révolution de l’amour commence avec un sourire ! Souriez cinq fois par jour à quelqu’un à qui vous n’avez pas du tout envie de sourire. Vous devez le faire pour la paix. »


« Ne donnez pas seulement vos soins, mais aussi votre cœur. »


« Ne pas chercher à être admiré ou aimé. »


« Ne pas essayer d’avoir le dernier mot dans une discussion, même si on a raison. »


« Ne pas s’arrêter aux défauts des autres. »


« Ne pas se retrancher derrière sa propre dignité. »


« Répandez l’amour partout où vous allez, mais d’abord et avant tout dans votre propre maison. Aimez vos enfants, votre épouse ou votre mari, votre voisin… »


« Rester poli et délicat même si quelqu’un nous provoque. »


« Si vous jugez les gens, vous n’avez pas le temps de les aimer. »


« Va auprès des pauvres avec zèle et amour. »


« Ayez un sourire pour votre prochain, donnez-lui du temps. »


« Nous ne saurons jamais tout le bien qu’un simple sourire peut être capable de faire. »


« Ce qui compte ce n’est pas ce que l’on donne, mais l’amour avec lequel on donne. »


« Les pauvres ont besoin de nous, mais le besoin que nous avons des pauvres n’est pas moins grand. »


« Le manque d’amour est la plus grande pauvreté. »


« Nous savons bien que notre action n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan, mais sans notre action, cette goutte manquerait. »


« Vous qui habitez en Occident, bien plus que la pauvreté matérielle, vous connaissez la pauvreté spirituelle, et c’est pour cela que vos pauvres sont parmi les plus pauvres. »


« L’amour, pour être authentique, doit être exigeant… Il doit annihiler le moi. »


« Tout acte d’amour est une œuvre de paix, si petit soit-il. »


« Ayons le courage de nous accepter les uns les autres tels que nous sommes. »


« Pour mieux comprendre ceux avec lesquels nous vivons, il faut d’abord nous comprendre nous-mêmes. »


« Si je regardais la masse, je ne ferais rien. Je regarde l’individu et j’agis. »



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s